Labo BIO

Je lave au naturel

Parfums de synthèse hautement allergènes et perturbateurs endocriniens, colorants irritants peut-être cancérogènes et conservateurs soupçonnés d’agir sur le foie… autant de produits chimiques hautement nocifs pour notre santé et notre environnement que contiennent les lessives industrielles. Voici ma recette de lessive home-made pour virer les produits nocifs de notre maison.

 

Matériel

  • Des contenants en verre d’1L
  • Une bouilloire
  • Une balance

Objectif 0 déchet en récupérant des bouteilles en verre (soupes, jus de fruits,..) pour faire vos mélanges de lavage.

 

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de Cristaux de soude
  • 20g de Savon en paillettes
  • 20g de Savon noir
  • 1L d’Eau bouillante
  • une dizaine de gouttes Huiles essentielles au choix

Bien-sûr, tous mes ingrédients sont BIO. Pas seulement parce que je traverse une phase BO-BIO avec mon homme chasseur mais surtout parce qu’ils respectent notre santé et notre environnement. N’oublions pas que nous portons nos vêtements, draps, linges de bain et encore plus nos sous-vêtements à même la peau. Donc aucun produit chimique (pesticide, parfum,…) ne doit passer. Pour protéger notre famille, revenons à la simplicité, que nos grands-mères connaissent bien : du savon pour détacher et désinfecter + des cristaux de soude ou carbonate de soude pour dégraisser et nettoyer.

 

Recette

  1. Après les avoir pesé, verser les cristaux de soude, le savon en paillettes et le savon noir dans votre contenant. Bon à savoir : mélanger le savon noir avec un autre savon (classique ou savon de Marseille) permet de développer l’efficacité de l’un et l’autre, pour un lavage optimal.
  2. Ajouter l’eau bouillante en touillant pour aider à bien dissoudre les différents éléments dans l’eau.
  3. Attendre que le mélange refroidisse pour ajouter une dizaine de gouttes d’huiles essentielles de votre choix, en fonction des vertus et du parfum souhaités. Pour ma lessive du sud « Provence », la très utilisée huile essentielle de lavande nous emmène dans le sud au milieu des cigales. Pour ma lessive « Irlande » pleine de fraîcheur, je choisis les huiles essentielles de menthe poivrée et d’eucalyptus. Et pour un effet désinfectant et antibactérien, j’intègre toujours 3 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé tea-tree.
  4. Une fois le mélange froid, c’est prêt à l’emploi ! A chaque utilisation, secouer énergiquement la bouteille, comme un milk-shake, pour liquéfier le mélange (qui a tendance à se solidifier en fonction de la température) et faciliter son versement.

 

Astuces

  • Pour une meilleure efficacité de lavage, je place le petit gobelet de dosage remplis à 100ml directement dans la machine en veillant à sélectionner un programme sans prélavage.
  • En cas de tâche difficile, j’utilise un savon à la bile de boeuf.
  • Une fois le procédé bien maîtrisé, vous pourrez préparer de plus grandes quantités de mélanges afin de gagner du temps. Je renouvelle ma panoplie de 3 à 4 bouteilles de lessive 1 fois par mois.

 

Mon retour d’expérience

Au départ, j’étais un peu perturbée par l’odeur, très peu présente en comparaison des lessives industrielles. Et oui madame, ça ne cocotte pas le parfum dans toute l’armoire. Mais tout doucement, on s’habitue et après, rien qu’en se baladant dans les rayons de produits ménagers, ça pique le nez ! Une fois engagée dans les lessives maison, plus de retour en arrière possible et vous serez même écoeurée en repensant aux lessives gluantes, agressives sur les textiles et au parfum chimique trop présent.

Pas de fausse promesse : non, les recettes de lessive maison ne sont pas aussi efficaces que les lessives chimiques et oui, les lessives industrielles pleines de detergent, ça décape. Baissons notre niveau d’exigence qui nous conduit à cautionner des produits dangereux pour notre famille et notre environnement. C’est une nouvelle habitude à ancrer dans nos foyers, en toute simplicité.

En gros BONUS, on économise, car les lessives industrielles, ça coûte la peau des fesses. On fait un geste pour l’environnement (finies les bouteilles de lessives à emmener au tri qui contiennent des restes de liquide non-biodégradables… un peu culpabilisant quand même), on a bien réduit nos poubelles. Cette démarche fait partie de nos premières actions, menées avec mon homme chasseur, pour un objectif Maison 0 Déchet. Et encore plus important, on limite la pollution de nos eaux en évitant que les molécules chimiques difficilement retraitables (parfums, enzymes, agents de surface, fluorocarbone et j’en passe) n’atterrissent dans nos verres et ne viennent pas ré-alimenter notre maladie. Je le rappelle, l’endométriose est réactive et sensible à ces éléments qui agissent sur nos hormones.

A chaque lessive, c’est un petit plaisir personnel… et oui, c’est moi qui l’ai fais !

En savoir plus

Une référence que je vous recommande chaudement : le guide « Famille zéro déchet » de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret. Il recèle de bonnes pratiques pour la maison, les courses, les soins, la cuisine,… présentées de façon humoristiques et illustrées par des dessins simples et ludiques. C’est devenu notre livre de recette familial et je m’y plonge très régulièrement pour retrouver des idées.

A vos lessives ! Et soyez fières de composer vos propres produits ménagers 😉

Previous Post Next Post

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Coco la chasseuse 4 août 2017 at 14 h 13 min

    Chères lectrices,
    Voici un petit complément que je viens d’expérimenter pour un linge qui prends bien les huiles essentielles et garde ainsi une odeur fraîche : Déposez une lingette imbibée de l’huile essentielle de votre choix (moi c’est la lavande 🙂 ) dans votre sèche-linge.
    Bonnes lessives !

  • Reply Marie 31 janvier 2017 at 16 h 08 min

    Bonjour,

    J’ai trouvé la réponse à ma question pour le linge délicat et lainage … parfaitement approprié 😉
    Néanmoins j’aimerais savoir pour l’assouplissant maison ?
    Et le risque d’encrassage de la machine …

    J’ai trouvé les mêmes paillettes que les tiennes dans ma biocoop, seul hic, je viens de voir qu’elles contiennent de l’huile de coco et de palme … je n’en vois pas trop bien l’intérêt …

    Sinon c’est hyper simple et rapide à faire. Mon linge est ressorti propre avec un légère odeur d’huile essentielle de patchouli, j’adhère !

    Merci,

    Marie

    • Reply Coco la chasseuse 5 février 2017 at 19 h 58 min

      Chère Marie,
      Ci-dessous mon retour sur vos questions s’assouplissant et d’encrassage de machine.
      Le savon en paillettes que j’utilise est composé d’huiles végétales biologiques. Je n’ai pas cherché d’autres produits pour le moment, mais si vous trouvez sans huile de palme, ça m’intéresse, dans un but éthique 🙂
      Merci encore pour votre retour d’expérience et bons lavages !
      Coco la Chasseuse

  • Reply Marie 22 janvier 2017 at 18 h 44 min

    Bonjour,

    Merci pour ce post très inspirant !
    J’ai déjà fait ma lessive maison il y’a qlq années mais avec les paillettes de savon j’avais encrassé ma machine à force … Après je n’y mettais pas de cristaux de soude ni de savon noir.
    Juste des paillettes de savon de marseille avec des H.E.
    Vous confirmez que votre recette n’encrasse pas ?
    Aussi pour l’assouplissant on conseille souvent le vinaigre blanc et les H.E mais pour avoir testé ça sent quand même fort le vinaigre. Une recette à vous peut être ?
    Et enfin votre recette de lessive est elle aussi adaptée au linge délicat comme les lainages ?

    Merci à vous ! 😉

    • Reply Coco la chasseuse 5 février 2017 at 19 h 49 min

      Bonjour Marie,
      Bravo et merci pour ce partage d’expérience.
      Je vous confirme que cette recette n’a pas encrassé ma machine. Le secret, c’est de mélanger le savon en paillettes (savon de Marseille ou neutre) avec du savon noir car ce dernier est dégraissant.
      En assouplissant, je conseille effectivement le vinaigre bien que j’ai peu besoin de l’utiliser car l’eau n’est pas très calcaire chez moi. Pour atténuer son odeur, l’huile essentielle de lavande prends légèrement le dessus.
      Et enfin, comme vous avez pu le constater dans votre deuxième réponse, cette lessive home-made est tout à fait adaptée pour les tissus délicats et lainages.
      Bien à vous,
      Coco la Chasseuse

    Leave a Reply