Recette bien-être

Un zeste de légèreté

Mon amitié avec le citron a commencé au tout début de mon parcours contre l’endométriose. C’est une super sage-femme que j’ai consulté à la suite de ma première opération qui m’a conseillé de boire du jus de citron, afin de me soulager de brulures d’estomac. Le citron a rempli son rôle bien au-delà de mes espérances.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le citron n’est pas particulièrement acide. L’orange l’est beaucoup plus. Au contraire, le citron agit sur notre ph d’acidité pour rétablir un équilibre. Riche en vitamine C, il possède bien des vertus, dont certaines nous intéressent tout particulièrement.

Le citron mon amiMon ami contre les brulures d’estomac

En période de stress ou de fatigue, notre état inflammatoire dû à l’endométriose nous rends sensibles aux brulures d’estomac. Dans mon cas, une barre de douleur intense au niveau du diaphragme s’intensifie jusqu’à déclencher des malaises. Seule la position allongée me soulage. Et bien le citron a été miraculeux pour moi. Lorsque je me sens sujette à cet état, je découpe une petite tranche de citron que je presse dans un verre d’eau et je le bois avant les repas en prévention, ou dès que je commence à sentir la douleur arriver. Son utilisation devient naturel pour moi, j’ai toujours un citron frais à portée de main ! Si vous n’aimez pas le citron, versez 1 à 2 cuillères de bicarbonate de soude alimentaire dans un verre d’eau.

Le citron mon amiMon ami contre la rétention d’eau

Le traitement hormonal (pilule) étant une proposition médicale pour mettre en pause la maladie, nous subissons souvent des problèmes de rétention d’eau comme effet secondaire. Pour ma part, j’en faisais sur tout le corps (visage, bras, ventre et surtout les jambes). Grâce à une cure de citron intense (au moins 3 fois par jour avant chaque repas), en 3 mois, j’ai perdu 3 kilos « d’eau ». Le citron a eu eu un effet drainant en aidant mon corps à éliminer la lymphe accumulée dans les tissus. Maintenant, dès que je refais de la rétention d’eau, qui me cause notamment des douleurs dans les jambes, je fais une petite cure de jus de citron et je ressent les bénéfices les semaines suivantes. C’est un véritable drainant lymphatique qui a un effet drainant notamment sur le foie et la vésicule biliaire.

Le citron mon amiMon ami contre l’indigestion

La douleur, la fatigue ou encore le stress mettent notre corps à rude épreuve. Etant contractées, il nous est difficile de digérer correctement nos repas, comme si tout restait bloqué, dur à avaler, c’est le cas de le dire ! S’alimenter devient donc une contrainte supplémentaire puisque cela nous ajoute des maux de ventre… et c’est là que super citron est arrivé ! A boire pendant les repas pour aider les organes digestifs : effet immédiat.

Le citron mon amiMon ami contre l’inflammation

Lors de crises de douleurs endométriosiques, nous sommes en pleine crise inflammatoire. Le citron possède aussi des vertus anti-inflammatoires (il fait beaucoup de choses ce petit gar !). Pour ma part, je bois des tisanes tout au long de la journée, de citron associé au curcuma et au gingembre. Je ne peux pas évaluer véritablement les effets, mais je peux vous dire que cela me détends et je ne me sent que mieux !

 


Vous aussi, devenez amie avec le citron. Un super allié contre l’endométriose !

Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply